Bibi c’est moi. Maman de 37 ans, Bibi a deux enfants et habite à Suresnes depuis 6 ans. Pourquoi ce nom ? Parce que Bibi l’a fait !

Elle a surmonté un burnout qui l’a laissée sur le bord de la route à 34 ans, elle a combattu un lymphome de Hodgkin et a survécu. Aujourd’hui, Bibi renaît, Bibi a des conseils à partager et des expériences à raconter.

Bibi a donc décidé d’écrire (ses amies l’y ont encouragée vivement de nombreuses fois…) sur son quotidien de maman un peu écolo mais surtout soucieuse de la santé de ses enfants et de son mari.

On commence toutes par acheter bio pour nos enfants (quand on peut financièrement…). Ensuite, on réalise que cette alimentation est plutôt saine, alors puisque l’on mange tous la même chose le soir, tout le monde s’y met…

Et puis arrive la question : Et si on est si soucieux de sa santé alimentaire, quid de la santé environnementale ? En effet, à quoi bon manger bio si on lave la vaisselle avec des produits cancérigènes, qu’on nettoie notre plan de travail et la table où l’on mange avec des produits contenant des perturbateurs endocriniens…

Alors Bibi l’a fait ! Comme elle avait du temps – que ses amies maman n’avaient pas – ça a été facile ; car le fait-maison ce n’est pas difficile, il faut juste un peu de temps pour trouver les bonnes recettes, les bons conseils.

Tout a commencé un weekend pluvieux où le bidon de lessive arrivait sur sa fin. L’idée lui trottait dans la tête depuis une conférence de WECF sur la santé environnementale. Trop de produits chimiques, de perturbateurs endocriniens, de produits cancérigènes, des allergies à répétition (dure, dure la soirée « prise de conscience ») et en même temps cet espoir de solutions alternatives…Bibi a fait le reste.

Elle est allée sur internet, a investi dans des livres sur le sujet et BAMM, en 20 minutes, la lessive était prête. Bon, il est vrai que l’achat des quelques ingrédients nécessaires avait été fait la veille, mais après réalisation, il en restait suffisamment pour en refaire !!

Deux ans après ? Pas de regret, d’ailleurs c’est un peu devenu la course aux découvertes, la boulimie d’en savoir plus, de faire mieux et de faire plus. Savon liquide, tablettes lave‑vaisselle, nettoyant dégraissant, adoucissant…et même déodorant, tout y passe.

Petit à petit l’oiseau refait son nid, un nid bio écolo bien douillet et « safe » pour ses petits poussins.

Et Bibi conseille ses amies, parle de ses découvertes. Et ses amies lui disent « mais pourquoi tu ne partages pas avec d’autres, c’est super tes découvertes, on adore ». Alors Bibi l’a fait, elle a travaillé dur et avec passion pour créer des ateliers à son image.

Maintenant Bibi partage son expérience avec les mamans (et les papas !) qui veulent un environnement plus sain pour leur famille; des parents qui n’ont pas le temps de chercher la recette idéale sur internet, qui n’ont pas le temps de tester la recette pour voir si cela fonctionne.

Bibi va à la rencontre des parents chez eux et organise également des rencontres en entreprises. Ensemble, ils passent un moment convivial. Bibi aide, elle conseille, elle transmet ses meilleures recettes et oui ! On réalise sa lessive, son savon etc… rien de mieux que la pratique pour voir que cela n’a rien de compliqué et qu’on pourra le refaire chez soi !

Parce qu’un monde sans perturbateurs ­endocriniens et sans produits cancérigènes c’est possible. Parce que le fait-maison c’est simple et rapide ; Par exemple, faire sa lessive maison ne prend pas plus de temps que de faire cuire des pâtes pour nos enfants !

Alors si Bibi l’a fait pourquoi pas vous ? 😉